La Métropole de Lisbonne et la Métropole de Porto : les deux colosses du paysage urbain portugais

Portugal-1

Contrairement à ses voisins européens, le Portugal est un pays qui se caractérise par une urbanisation tardive, rapide et asymétrique. La Métropole de Lisbonne et la Métropole de Porto sont devenues les puissances régionales incontournables de ce pays ibérique en termes de ressources humaines et économiques. En puisant dans les 36,4 millions de fonds européens qui ont été alloués au Portugal pour le budget 2014-2020 de l’UE, ces métropoles ont financé des projets importants et divers afin d’améliorer le niveau de vie des citadins.

 

À la fin du XXème siècle, les régions portugaises ont été transformées en ce sens que les zones rurales ont enregistré une perte de population, tandis que les régions urbaines de la côte connaissaient boom démographique et modernisation. 

Pendant la majeure partie du XXème siècle, les portugais ont, pour le plus grand nombre, adopté un mode de vie rural – moins de 10 % de la population vivait dans des zones urbaines ou semi-urbaines en 1970. Le retour de la démocratie après la chute de l’Estado Novo et la fin de la guerre coloniale – en Angola, en Guinée-Bissau et au Mozambique en 1974 – a été une période charnière dans l’histoire moderne du Portugal ; elle a alimenté le processus d’urbanisation dans le pays ibérique. L’impact de ces deux événements a déclenché une grande vague de migration vers les zones côtières urbaines à mesure que les gens quittaient leurs foyers ruraux à la recherche d’une vie meilleure et avec le retour de près d’un million de portugais – les retornados – des anciennes colonies vers la mère patrie. Dans les années 1980, le Portugal a continué à connaître des changements socio-économiques rapides ; en particulier après son adhésion à l’Union européenne en 1986. Il a, en effet, pu profiter d’investissements conséquents – souvent sous la forme de fonds européens – qui ont non seulement internationalisé et transformé son économie, mais aussi rendu les villes plus accessibles et attrayantes. La société portugaise est devenue une société de consommation puisque de meilleures autoroutes, des voitures, des hypermarchés, des centres commerciaux et des emplois dans les secteurs manufacturiers et de services sont devenus la norme. À la fin du XXème siècle, les régions portugaises ont été transformées en ce sens que les zones rurales – c’est-à-dire celles de l’intérieur du pays – ont enregistré une perte de population, tandis que les régions urbaines de la côte connaissaient boom démographique et modernisation ; particulièrement les villes de Lisbonne et de Porto. Ces événements historiques ont fortement façonné le paysage urbain actuel du Portugal, qui se compose d’un intérieur relativement vide et d’une région côtière très peuplée.

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


À propos

D’une parution trimestrielle, le magazine Métropoles Développement est le premier titre de presse entièrement consacré aux actualités des Métropoles de France


NOUS CONTACTER




Actuellement en kiosque


Partager: