Les métropoles au chevet de la population et des entreprises

7402022

Les métropoles ne restent pas passives durant la crise sanitaire, depuis le maintien de la continuité du service public jusqu’au soutien économique aux entreprises. Elles veulent aussi jouer un rôle dans le volet sanitaire.

 

La sidération qui a saisi la France entière à l’annonce du confinement ne peut durer qu’un bref instant dans les collectivités : continuité du service public oblige. Et service public cela va depuis le ramassage des ordures ménagères, la fourniture d’eau potable et les services funéraires jusqu’à la mise en place d’action de solidarité en passant par la commande de masques et l’application des mesures de confinement. On ne le sait pas toujours mais, parmi les pouvoirs de police du maire figure « le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, (…) les maladies épidémiques ». Ce qui les rend légitimes pour intervenir aux côtés de l’Etat. Pour guider leur action en temps de crise, les communes ont l’obligation de se doter d’un plan communal de sauvegarde. La plupart des grandes villes en ont élaboré un. Et depuis 2004, les intercommunalités, dont les métropoles, peuvent disposer d’un plan intercommunal de sauvegarde (PICS), à l’instar de Brest Métropole.

 

Le rôle du Maire : le soin de prévenir par des précautions convenables, les maladies épidémiques.

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: